Tana French, la reine des thrillers

J’ai un penchant pour les thrillers mais rares sont ceux qui marquent mon esprit. Ma passion pour les polars ressemble à des coups d’un soir : je dévore les mots, je tourne les pages rapidement pour craquer le mystère mais une fois l’affaire résolue, je laisse le livre dans un coin pour bientôt l’oublier.

Les œuvres de Tana French ont changé le jeu pour moi. Le livre fermé, j’ai encore des fortes émotions qui tournoient en moi. Et ils y restent longtemps. Le premier que j’ai lu m’a tellement bousculé que je l’ai forcé à une pote dès que je l’ai fini. Le deuxième  a planté en moi une loyauté féroce envers Tana French.

Les intrigues de ses livres sont intéressants mais la vraie magie se retrouve dans sa capacité à connecter le lecteur avec le narrateur.  Comme dans chaque thriller, un meurtre a lieu mais le cœur du livre est l’inspecteur ou le détective qui doit empêcher ses démons et ses faiblesses d’influencer ses actions et jugements.  Chaque livre prend le point de vu d’un narrateur différent. Leurs personnalités ressortent des pages d’une façon très naturelle. Rien n’est forcé et si on s’attache à un caractère, on le fait sans se sentir manipulé par l’auteur. Il y en a ceux qui sont plus aimables que d’autres mais  éventuellement, ils finiront par laisser tomber toutes les apparences et on retrouvera alors un peu d’empathie pour chacun d’eux.

Quelques phrases sur chaque livre pour vous allécher (ou pas)  :

La Mort dans les bois / In the woods : le premier dans la série et le deuxième que j’ai lu. Il y a deux mystères dont une est liée au passé de Rob Ryan, le personnage principal. On voit aussi le développement de la relation entre Rob et son partenaire Cassie Maddox. Je ne vous cache pas que certains choix du narrateur m’ont exaspéré.

Comme deux gouttes d’eau / The Likeness : le premier livre que j’ai lu et aussi celui qui a eu le plus d’impact sur moi. L’inspectrice Cassie Maddox se retrouve face au meurtre de son sosie. Pour trouver le coupable, elle reprend l’identité de cette jeune femme. Parfois, il y a des éléments peu crédibles mais heureusement, Tana French les compense par des personnages complexes. L’univers dans ce livre est tellement absorbant qu’à la fin on regrette de le quitter.

Les Lieux infidèles / Unfaithful places : Ah, Frankie… il est mon personnage préféré de toute la série. Rien n’échappe son attention, toujours calme et stratégique, doté d’un charme grâce auquel il manipule facilement les gens. Par miracle, il se retrouve sur le côté de la justice mais on pourrait très bien l’imaginer à l’autre côté.

La Maison des absents / Broken Harbor : L’intrigue de ce livre a été mon préféré de tous. L’ambiance est déprimante. Tana French décrit tellement bien la décadence morale des personnages : elle laisse les lecteurs avec un pincement dans le cœur.  Scorcher Kennedy a un fort caractère et il n’est pas facile à gérer. Je pense même que c’est le narrateur le moins aimable de tous mais c’est l’élément qui rend ce livre intéressant.

La Cour des secrets / The Secret Place : Je ne l’ai pas fini. Il était plein de conversations d’adolescents que je n’ai pas pu avaler.

L’Invité sans visage / The Trespasser : Antoinette Conway est paranoïde et elle rage envers tout le monde (pour des raisons évidemment). Elle adapte un ton sarcastique pendant tout le livre. Toute cette furie est très difficile à lire. Heureusement, les moments entre elle et Steve, son partenaire beaucoup plus accommodant, désamorcent un peu la tension.

 

 


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s